A l’origine du placebo, un remède pour plaire au patient

A l’origine du placebo, un remède pour plaire au patient



Le terme placebo vient du latin placere (« plaire ») et de la traduction erronée d’un verset de la « Vulgate ».

Par Publié aujourd’hui à 07h15

Temps de Lecture 1 min.

Article réservé aux abonnés

Tout commence par une erreur de traduction. Le terme placebo vient du latin placere (« plaire »). Ce mot a pour origine un verset de la Vulgate (traduction latine de la Bible), qui fut intégré à la liturgie catholique romane dans les vêpres de l’office des morts. Il provient de la traduction erronée du premier mot du neuvième vers du 114e psaume de la Vulgate : De Placebo Domino in regione vivorum (« Je marcherai devant le Seigneur »), traduit par « Je plairai au Seigneur chez les vivants ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les mystérieux et puissants effets du placebo

Le terme placebo apparaît pour la première fois en 1785 en Angleterre dans la seconde édition du Motherby’s New Medical Dictionary, où il est défini comme une « méthode banale de remède ». Il faudra attendre 1803 pour que sa définition se précise. Le New Medical Dictionary le désigne alors comme « une épithète donnée à tout remède présent pour faire plaisir au patient plutôt que pour lui être utile ». En 1811, le Quincy’s Lexicon-Medicum parle d’un « traitement donné plus pour plaire au patient que pour le guérir ».

Outil comparatif

En 1938, le placebo est utilisé comme outil comparatif dans une étude visant à évaluer un traitement pharmacologique contre le rhume, traitement dont l’efficacité avait été prétendument établie plusieurs années auparavant. Deux groupes sont constitués, l’un recevant la gélule contenant le « vaccin » contre le rhume, l’autre une gélule en tous points identiques mais ne contenant que du lactose.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Nous sommes inégaux devant le placebo

Le terme placebo fait son entrée dans les dictionnaires médicaux français en 1958, date de la parution de la 17e édition du Dictionnaire des termes techniques de médecine de Garnier et Delamare.

L’usage du placebo dans des essais cliniques randomisés, avec répartition des patients au hasard (random, en anglais) dans les groupes traités ou recevant le placebo, ne sera largement adopté qu’après la seconde guerre mondiale.



En Savoir Plus

Post Comment