Antipas Mbusa Nyamwisi annonce son retour et affirme avoir le feu vert de Félix Tshisekedi – JeuneAfrique.com

Antipas Mbusa Nyamwisi annonce son retour et affirme avoir le feu vert de Félix Tshisekedi – JeuneAfrique.com




Opposant farouche au pouvoir de Joseph Kabila depuis 2012, l’ancien chef de guerre Antipas Mbusa Nyamwisi annonce son retour en RDC avant le 30 juin 2019. Il confie en exclusivité à Jeune Afrique avoir obtenu des garanties auprès du nouveau chef de l’État, Félix Tshisekedi, de ne pas être arrêté à son arrivée.


Après sept ans d’exil, l’opposant congolais  a annoncé sa volonté de rentrer en RDC. « Je programme mon retour avant le 30 juin, j’ai déjà mon passeport », assure à Jeune Afrique Antipas Mbusa Nyamwisi, qui vit actuellement à Bruxelles, en Belgique. Il certifie par ailleurs avoir obtenu « la garantie de l’autorité suprême », le président Félix Tshisekedi, de n’être « ni arrêté, ni traqué » à son retour.

« Je ne peux plus attendre », insiste celui qui fut membre de plusieurs mouvements rebelles ayant pris les armes contre Mobutu Sese Seko, Laurent-Désiré et Joseph Kabila, dont il fut également le ministre des Affaires étrangères.

Des contacts pris au Kenya

Ces garanties, Antipas Mbusa Nyamwisi – soutien déclaré de Martin Fayulu lors de la présidentielle – les obtenu alors même qu’il s’est montré particulièrement virulent à l’encontre de Félix Tshisekedi. En janvier dernier, lorsque ce dernier avait été investi  président de la République, Antipas Mbusa Nyamwisi avait même agité le spectre d’une guerre, appelant à mots à peine voilés à la lutte armée.





En Savoir Plus

Post Comment