“Cataclysme”, “impardonnable”… l’élimination du PSG vue par la presse française et européenne

“Cataclysme”, “impardonnable”… l’élimination du PSG vue par la presse française et européenne



Première publication : Dernière modification :

Au lendemain de l’élimination du PSG par Manchester United, en 8e de finale de la Ligue des champions, la presse française revient sur l’échec des Parisiens aux accents de “remontada”, tandis que les médias anglais saluent l’exploit des leurs.

L’onde de choc de l’élimination du Paris Saint-Germain de la Ligue des champions s’est répercutée dans la presse française et européenne. Le club de la capitale, qui s’est incliné mercredi à domicile face à Manchester United (1-3), ne verra pas les quarts de finale de la C1 alors que toutes les conditions étaient réunies pour se qualifier dans le top 8 européen.

L’élimination du PSG “pose question et interroge sur le management et sa stratégie”

Pour le journal L’Equipe, qui évoque un “cataclysme”, le PSG a été “lamentablement éliminé de la Ligue des champions par une très faible équipe de Manchester United (1-3)”. Titrant en une “Encore pire”, le quotidien sportif fait une allusion directe à la “remontada” du 8 mars 2017, lorsque Paris avait été éjecté en 8e de finale de la C1, écrasé 6 à 1 à Barcelone au retour, alors que les Catalans s’étaient inclinés  à 0 à l’aller. “Cette nouvelle désillusion plonge le club parisien dans une situation difficile. Elle pose question et interroge sur le management et sa stratégie”, juge l’Équipe.

Dans son éditorial, Vincent Duluc va même jusqu’à réclamer la tête du président du club Nasser al-Khelaïfi. “Il est l’heure, aussi, d’envisager que certains spécialistes de l’échec, dont le chef des spécialistes, Nasser al-Khelaïfi, soient remis en cause et ne s’en relèvent pas. Un président salarié ne peut pas se permettre de personnifier une faillite sur cette durée, selon un schéma à ce point répété”.

De son côté, le quotidien Le Parisien évoque un “tremblement de terre et nouvel accident industriel” pour Kylian Mbappé et ses coéquipiers, et dénonce une “élimination impardonnable” à la suite d’un “scénario d’une cruauté infernale, renvoyant le club de la capitale à ses démons, sa fragilité mentale, ses erreurs individuelles improbables”. Pour le Figaro, qui parle d’un “Paris encore risée de l’Europe”, “les années passent, les coachs aussi et le PSG a toujours ce don pour se gâcher la vie”. Vainqueurs avec la manière à Old Trafford à l’aller (0-2), les Parisiens n’avaient plus qu’à terminer le travail face à un club privé de Paul Pogba, d’Anthony Martial, de Nemanja Matic, de Juan Mata et de Jesse Lingard.

“Miracle à Paris”, la presse anglaise salue l’exploit de Manchester United

De son côté, la presse anglaise est dithyrambique. L’exploit de Manchester United, ressuscité par l’entraîneur norvégien Ole Gunnar Solskjaer, est salué comme un “Miracle à Paris” (Telegraph). Le Mirror opte pour un jeu de mots en titrant : “Marc de Triomphe” en français, mêlant “Marc” pour Marcus Rashford, auteur du penalty victorieux des Red Devils et “Arc de Triomphe”.

Le Sun, qui décrit “une soirée de football totalement captivante et passionnante”, demande “qui se soucie de savoir si le Paris Saint-Germain va utiliser un peu plus de ses pétro-millions pour limoger un autre entraîneur après son échec en Ligue des champions ?”

Le Daily Star a fait du VAR (assistance vidéo), qui a accordé un penalty contesté à Manchester United pour une main de Presnel Kimpembe dans les arrêts de jeu, le héros de la qualification.

La presse germanique est revenue sur le cauchemar parisien et celui du coach allemand du PSG, Thomas Tuchel, qui compte dans son effectif d’autres joueurs de ce pays comme Julian Draxler et Thilo Kehrer, fautif sur le premier but anglais. “Les rêves de titre de Thomas Tuchel et du PSG se sont fracassés, la mission ‘coupe aux grandes oreilles’ échoue une nouvelle fois prématurément et spectaculairement”, estime le site Sport1.

En Espagne, la presse toujours focalisée sur l’élimination fracassante du Real Madrid par l’Ajax Amsterdam, mardi, s’est tout de même penchée sur la sortie de route du PSG. “Manchester United prolonge la malédiction des Parisiens en Ligue des champions”, titre Marca. De son côté le Mundo Deportivo indique que “le Paris Saint-Germain déçoit à nouveau en Ligue des champions”, rappelant que le club n’a jamais franchi le cap des quarts de finale depuis qu’il a été racheté par l’émir du Qatar en 2011.



En Savoir Plus

Post Comment