Goma : la vulgarisation de l’accord RDC-Ouganda pour la gestion durable des ressources des lacs Edouard et Albert

Goma : la vulgarisation de l’accord RDC-Ouganda pour la gestion durable des ressources des lacs Edouard et Albert


Le processus de mise en œuvre et de la vulgarisation de l’accord bilatéral RDC-Ouganda sur la gestion durables des ressources de pêche des lacs Edouard et Albert a été lancé ce lundi 4 mars à Goma. C’était à l’issue d’un atelier de vulgarisation dudit accord organisé par le Projet multinational de gestion intégrée des Pêches aux deux Lacs (LEAF 2).

Pour les responsables de cette organisation, cet accord conclu, il y a 5 mois à Munyonyo en Ouganda propose des pistes des solutions aux conflits opposant les deux pays dans la gestion de ces deux lacs.

Cet accord bilatéral signé le 20 octobre 2018 par le ministre congolais de Pêche et Elevage, Paluku Kisaka, et le vice-ministre ougandais de l’agriculture, Kibanzanga Christopher, devrait préalablement être approuvé par les gouvernements des deux pays avant son entrée effective en vigueur.

Les deux pays ont approuvé cet accord depuis le mois de février. Ce qui ouvre la voie à sa mise en œuvre, rapporte le coordonnateur pays du projet LEAF 2/RDC, Joseph Matunguru.

« Deux bateaux de surveillance ont été acquis depuis le mois de février. Un est déjà à Kyangiro au lac Edouard et l’autre au lac Albert et est basé à Kasenyi. Ces bateaux vont servir aux patrouilles conjointes entre les ougandais et les Congolais, et ça va nous éviter des conflits entre les deux pays sur les deux lacs. La deuxième chose, il y a la mise en place d’une seule autorité de règlementation de pêche qui sera bientôt installée, et cette autorité va être gérée par les représentants des deux pays pour les deux lacs », a indiqué Joseph Matunguru.

Depuis quelques années un conflit sanglant oppose la RDC et l’Ouganda autour de la gestion des ressources des deux lacs frontaliers, Edouard et Albert. En 2018 pour le lac Edouard, par exemple, au moins 20 pêcheurs congolais avaient été tués par des présumés marins ougandais et au moins 5 ougandais tués par la marine congolaise, alors qu’environ 100 pêcheurs congolais ont été arrêtés et condamnés en Ouganda. Cette campagne de vulgarisation de cet accord bilatéral se fera concomitamment en RDC et en Ouganda pour son appropriation par toutes les parties prenantes, ont précisé les délégués du gouvernement congolais à l’ouverture de cette réunion de Goma.



En Savoir Plus

Post Comment