« Je quitte la plateforme de Moïse Katumbi puisque nos intérêts diffèrent » – JeuneAfrique.com

« Je quitte la plateforme de Moïse Katumbi puisque nos intérêts diffèrent » – JeuneAfrique.com




L’homme d’affaires congolais Adam Bombole a décidé de quitter la plateforme Ensemble de Moïse Katumbi. Le candidat à la présidentielle de 2011 révèle en exclusivité à Jeune Afrique les raisons de cette décision, motivée par le soutien de Katumbi à la coalition Lamuka et Martin Fayulu, au détriment de Félix Tshisekedi.


Membre de la plateforme Ensemble depuis sa création en mars 2018, l’homme d’affaires congolais Adam Bombole a décidé de quitter le 30 avril la famille politique de Moïse Katumbi, désormais parmi l’un des opposants à Félix Tshisekedi. Une rupture qui, selon les révélations d’Adam Bombole à Jeune Afrique, fait suite à une longue divergence de points de vue entre lui et le leader d’Ensemble depuis la rencontre à Genève, durant laquelle l’opposition avait désigné Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition.

Adam Bombole, candidat à la présidentielle de 2011 et secrétaire général d’Ensemble changeons le Congo (Ecco), affirme désormais vouloir poursuivre son soutien au nouveau président de la République, qu’il a appuyé depuis la campagne électorale contre la volonté d’Ensemble. Il revient également sur la coalition FCC-Cach de Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, et sur les premiers pas du président à la tête du pays.

Jeune Afrique : Pourquoi avez-vous décidé de quitter la plateforme Ensemble de Moïse Katumbi ?

Adam Bombole : Mon histoire avec Moïse Katumbi a débuté en 2016 à Genval, en Belgique, lorsque l’opposition avait soulevé l’option de soutenir Étienne Tshisekedi lors de la période transitoire avant les élections [initialement prévues en 2016, ndlr]. Nous avions convenu qu’il s’agissait d’une collaboration, et non d’un rapport de subordination dans un partenariat politique transparent. Après le décès d’Étienne Tshisekedi, nous avons levé l’option de soutenir Félix Tshisekedi, notre candidat commun, mais arrivé à l’étape de Genève, il y a eu des divergences de points de vue lorsqu’ils ont choisi de soutenir Martin Fayulu.





En Savoir Plus

Post Comment