Journée de la presse : Félix Tshisekedi invite les journalistes au respect de l’éthique et de la déontologie


Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a invité tous les journalistes exerçant en RDC à observer l’éthique et la déontologie « pour exercer ce noble métier ». Lors de la célébration la journée mondiale de la presse, il a fait remarquer la menace des réseaux sociaux à laquelle les professionnels des médias devront faire face.

« (…) J’entends par 4e pouvoir que vous avez des droits. Le droit d’être protégé, de parler librement ou d’investiguer. Mais vous avez aussi des devoirs : observer l’éthique et la déontologie pour exercer ce noble métier, où il y a la menace des réseaux sociaux qui créent une catégorie d’hommes. Qui jettent parfois un discrédit à ce noble média qui est le vôtre », a interpellé le président Tshisekedi.

Il a appelé les journalistes à se distinguer des médias sociaux, et être mis en valeur.

« Il faut dire les choses avec force, et conviction, mais surtout avec objectivité : colonne vertébrale du métier de journaliste », a insisté le président Tshisekedi.

Selon lui, la presse est un « instrument essentiel de l’avenir d’un Etat, qui ne doit pas rester sans encadrement. »

« Nous allons voir ensemble comment bâtir cette démocratie que nous espérons. Ma présence parmi vous signifie l’encouragement, dans vos efforts, et le respect de l’engagement pris d’être à vos côtés. Nous allons discuter ensemble pour voir comment améliorer les conditions de travail de journaliste », a promis le chef de l’Etat.

Il promet de faire véritablement de la presse un 4e pouvoir.

Félix Tshisekedi reste convaincu que l’alternance avec la passation pacifique le 24 janvier 2019, est une « première pierre de l’édifice de l’Etat de droit, que tout le monde doit bâtir ».

La Journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée chaque année par les nations du monde le 3 mai, est l’occasion d’évaluer les réalisations du secteur des médias, ainsi que le statut de la liberté de la presse et la protection de son indépendance au niveau mondial.

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a choisi pour la Journée mondiale de la liberté de la presse 2019 le thème « Médias pour la démocratie: journalisme et élections dans une époque de désinformation », afin d’identifier les défis actuels auxquels les médias sont confrontés en période électorale et de mettre en évidence le rôle des médias Promouvoir le processus démocratique des États.



En Savoir Plus

Post Comment