Kongo-Central : vive tension à l’Assemblée provinciale

Kongo-Central : vive tension à l’Assemblée provinciale


La plénière convoquée mercredi 4 décembre à l’Assemblée provinciale du Kongo-Central pour destituer le gouverneur Atou Matubuana et son adjoint Justin Luemba, s’est tenue dans un climat tendu.

Dans la salle, trois des cinq membres du bureau de l’organe délibérant ont refusé que la motion de défiance contre Atou Matubuana soit examinée. Selon eux, cette motion n’a pas été soumise à l’ensemble de membres du bureau.

La situation est restée confuse à l’assemblée provinciale du Kongo-Central. Certains députés provinciaux ont estimé qu’il y a eu vice de procédure. 

Après plusieurs minutes des discussions, la tension est montée d’un cran, ils se sont donnés des coups.

Les chaises, les tables, les micros des journalistes et autres effets se sont renversés. La police a dû tirer en l’air pour disperser les élus en colère et le personnel administratif.

Le gouverneur qui était déjà sur place a été évacué par ses gardes. 

Bien avant, certains députés avaient été bloqués au niveau de Songololo. Selon des jeunes manifestants pro-Atou, qui ont placé des barricades sur la Nationale numéro 1, ces élus venaient de Kinshasa et leur motion risquerait de déboucher sur la déchéance du Gouverneur.

 

 



En Savoir Plus

Post Comment