la RD Congo chute d’entrée face à l’Ouganda

la RD Congo chute d’entrée face à l’Ouganda


Première publication : Dernière modification :

Inoffensive et dominée par une très solide équipe d’Ouganda, la RD Congo a totalement manqué son entrée en lice à la CAN-2019. Battus 2 à 0, les Léopards sont déjà dos au mur dans le groupe A de cette Coupe d’Afrique.

Régulièrement citée parmi les outsiders de la CAN-2019 malgré une préparation compliquée, les Léopards de la RD Congo ont trébuché d’entrée face à l’Ouganda. Dominés, et surtout incapables de réagir après une entame difficile, les hommes de Florent Ibenge ont essuyé une cuisante défaite, 2 à 0, et sans qu’il n’y ait rien à redire.

Après des débuts timides, marqués d’ailleurs par deux premières opportunités gâchées par la RDC (Bolasie, 2e et Bakambu 10e), les Cranes ont très rapidement pris le jeu à leur compte. Portés par un excellent Lumala dans l’entrejeu, ils ont multiplié les incursions dans le camp adverse. Et ils ont logiquement ouvert le score dès le quart d’heure de jeu, lorsque Kaddu est venu couper la trajectoire d’un corner au premier poteau (1-0, 14e), devant les quelques centaines de supporters présents dans les travées du stade international du Caire.

Derrière, l’attaquant du FC KCCA (Ouganda) a même eu l’opportunité de doubler la mise par deux fois, mais il n’est pas parvenu à tromper Matampi (16e, 17e). Le gardien congolais a même repoussé un peu plus l’échéance ensuite, en captant une grosse frappe d’Aucho (29e) puis en accompagnant du regard celle d’Azira (41e).

Okwi met un terme au suspense

Malmenés dans le jeu, les Léopards n’ont pas vraiment brillé à l’approche de la surface adverse. Bakambu a bien tenté de trouver le cadre de la tête sur un corner à la demi-heure de jeu (30e), mais sans succès. Et il a été un peu plus frustré encore lorsque son enroulé du pied droit a été sorti du bout des doigts par Onyango, juste avant la pause (42e).

Dos au mur au retour des vestiaires, les Léopards ont rapidement baissé pavillon. Alerté dans la surface par un coup franc de Miya, Okwi s’est élevé au-dessus de tout le monde pour inscrire, de la tête, le but du break (2-0, 48e).

Un coup de casque qui a sonné le glas des espoirs des Léopards. Menés 2 à 0, et malgré trois changements effectués par Ibenge, jamais les Congolais n’ont vraiment semblé en mesure de réduire la marque. Les Ougandais, bien en place, ont même eu l’opportunité de trouver à ouveau la faille, mais sans qu’ils parviennent à concrétiser leurs opportunités.

Anecdotique, puisqu’avec ce probant succès, ils s’emparent symboliquement de la tête du groupe A, devant l’Egypte, qui s’est contentée d’un court écart face au Zimbabwe la veille (1-0). Pour la RD Congo, en revanche, il y a déjà urgence. Une défaite face à l’Egypte lors de la deuxième journée mettraient les Léopards dans une très mauvaise posture pour la suite de l’aventure.
 



En Savoir Plus

Post Comment