L’AS Monaco s’offre l’attaquant français Wissam Ben Yedder

L’AS Monaco s’offre l’attaquant français Wissam Ben Yedder


L’international français, au parcours atypique, s’est engagé pour cinq ans avec le club monégasque.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 12h50

Temps de Lecture 2 min.

Wissam Ben Yedder, sous le maillot blanc du FC Séville.
Wissam Ben Yedder, sous le maillot blanc du FC Séville. JORGE GUERRERO / AFP

Wissam Ben Yedder se lance un défi de taille. L’attaquant français de 29 ans s’est engagé mercredi pour cinq ans avec l’AS Monaco, qui a connu une saison cauchemardesque l’an dernier, passant tout près de la relégation avec une 17e place en Ligue 1.

Devenu en trois saisons le quatrième buteur de l’histoire du FC Séville (70 buts en 138 matchs), l’international français (4 sélections, 1 but) a choisi de retrouver la Ligue 1, qu’il avait quittée en 2016 après six saisons passées à Toulouse. L’attaquant semblait pourtant courtisé cet été par plusieurs clubs européens et avait reçu une offre astronomique de Chine, où le Beijing Sinobo Guoan lui proposait un salaire annuel de 12 millions d’euros.

Mais le joueur d’origine tunisienne arrivé en équipe de France sur le tard, avec une première sélection le 23 mars 2018, à 27 ans, lors d’un match de préparation de la Coupe du monde face à la Colombie, a privilégié la proximité géographique afin de rester visible aux yeux du sélectionneur des Bleus dans l’objectif de disputer l’Euro 2020.

Les Bleus dans le viseur

Après l’avoir laissé de côté pour le Mondial, Didier Deschamps a de nouveau fait appel à Ben Yedder en 2019, et l’a notamment titularisé face à Andorre en juin dernier pour les éliminatoires de l’Euro.

« Wissam est un joueur de grand talent, un attaquant complet, qui a prouvé à Toulouse et Séville, mais aussi dans les compétitions internationales, tout son sens du but. C’est par ailleurs un joueur avec une mentalité exemplaire », a souligné le vice-président de l’AS Monaco Oleg Petrov, dans un communiqué.

Cette mentalité est peut-être héritée de son parcours atypique. Avant de connaître les pelouses, le joueur a commencé en intérieur, représentant même la France en futsal (6 matchs, 1 but). Sans passer par un traditionnel centre de formation, le joueur a fait ses armes tardivement, à 19 ans, avec Alfortville en CFA, avant d’être repéré par Toulouse, en 2010, et que sa carrière se lance un soir d’avril 2012 avec son premier but en Ligue 1, face à Evian-Thonon Gaillard.

Son indemnité de transfert estimée à 40 millions d’euros fait pour le moment de lui le joueur le plus cher acheté par un club de Ligue 1 au cours de ce mercato, devant notamment Idrissa Gueye et Abdou Diallo, recrues du PSG. Il vient renforcer l’attaque de l’AS Monaco, qui comptera aussi sur l’international nigérian de 22 ans Henry Onyekuru (Everton, prêté à Galatasaray l’an dernier), qui s’est aussi engagé pour cinq ans lundi.

« Je viens avec l’intention de prouver, comme toujours, mes qualités et avec l’envie de franchir un nouveau palier », a expliqué Ben Yedder. « J’ai choisi Monaco car je crois dans ce projet et je suis déterminé à faire tout mon possible pour aller au bout de nos ambitions communes ».

Après un titre de champion de France en 2017 et une deuxième place en 2018, l’AS Monaco a erré dans les profondeurs de la Ligue 1 l’an dernier. Et la défaite 3-0 face à Lyon lors de l’ouverture du championnat vendredi n’a pas rassuré. Avec le club de la Principauté, Wissam Ben Yedder s’attaque donc à un véritable rocher de Sisyphe.

Réagissez ou consultez l’ensemble des contributions





En Savoir Plus

Post Comment