Le combat d’un détenu américain face à une erreur judiciaire

Le combat d’un détenu américain face à une erreur judiciaire



Première publication : Dernière modification :

Valentino Dixon a passé 27 ans derrière les barreaux suite à une erreur judiciaire. Sa passion pour les dessins de golf lui a permis de faire connaître son histoire et prouver par la suite, son innocence. Elle a conduit à sa libération le 19 septembre 2018.

Valentino Dixon a été arrêté en août 1991 suite à la mort d’un homme devant un restaurant. Malgré l’aveu d’un autre homme à des journalistes, il est condamné, à l’époque, à 39 ans de prison.

Jusqu’alors, il n’avait jamais mis les pieds sur un terrain de golf. Mais après sept années passées en prison, il se passionne pour les dessins de golf. Il reproduit alors des parcours à partir de photos qui lui sont transmises par un gardien.

Une journaliste du magazine Gulf Digest, qui tient une rubrique intitulée “Le golf m’a sauvée”, lui consacre alors un article. Son histoire est relayée aux États-Unis et attire l’attention de l’université de Georgetown qui développe un programme destiné aux victimes d’erreurs judiciaires. Un documentaire est réalisé par trois étudiantes qui récoltent un témoignage décisif du procureur : celui-ci admet n’avoir trouvé aucune preuve de la culpabilité de Valentino Dixon.

Il est finalement innocenté puis libéré le 19 septembre 2018 après 27 années derrière les barreaux. Depuis, il s’engage auprès des détenus dont il juge les peines trop souvent “excessives”.



En Savoir Plus

Post Comment