le Racing 92 respire, le Stade Français s’enfonce

le Racing 92 respire, le Stade Français s’enfonce



Le derby d’Ile-de-France entre les deux lanternes rouges du Top 14, le Stade Français et le Racing 92, a tourné en faveur du club des Hauts-de-Seine (9-25).

Publié aujourd’hui à 19h26

Temps de Lecture 1 min.

Malheur au perdant. Le Stade Français et le Racing 92 jouaient gros dans cette confrontation de bas de tableau, dimanche 10 novembre, en Top 14. Un match entre le 14e et le 13e du championnat qui s’est achevé sur une défaite cinglante des Stadistes à domicile, 9 à 25. Grâce à un troisième essai marqué en fin de rencontre (79e), le Racing décroche même un point de bonus offensif qui permet au club des Hauts-de-Seine de remonter à la 10e place du Top 14, à seulement à trois points du podium. Les hommes de Heyneke Meyer restent, quant à eux, plus que jamais englués à la dernière place du championnat, à sept points d’Agen, premier barragiste.

Le retour des internationaux Racingmen (Camille Chat, Wenceslas Lauret, Maxime Machenaud, Finn Russell et Virimi Vakatawa) a fait la différence. Les mondialistes ont apporté de la maîtrise aux Ciel et Blanc, notamment grâce au pied de Machenaud, mais ils ont aussi pu compter sur leur ailier Teddy Thomas, auteur d’un triplé. Paul Alo-Emile, Paul Gabrillagues, Nicolas Sanchez et Gaël Fickou, eux aussi de retour dans leur club suite à la Coupe du monde au Japon, n’ont pas pu empêcher le Stade Français de sombrer pour la septième fois de la saison.

Si, avec cette victoire en derby, le Racing se rassure à une semaine d’une opposition qui s’annonce musclée en Coupe d’Europe contre les redoutables Anglais des Saracens, tenants du titre, le Stade Français, de son côté, plonge dans la crise et va devoir relever la tête pour sortir de la zone rouge.



En Savoir Plus

Post Comment