les Algériens restent “déterminés” à la veille du ramadan

les Algériens restent “déterminés” à la veille du ramadan


Les Algériens défilent pour un onzième vendredi, dernier avant l’arrivée du ramadan, le 5 ou 6 mai. Sous la pluie, les manifestants restent déterminés tandis le pouvoir algérien mise sur l’essoufflement du mouvement avec l’arrivée de ce mois sacré pour les musulmans ainsi que la période estivale. “Tant que les figures du système restent en place, la mobilisation ne faiblira pas”, rapporte le correspondant de France 24, Moncef Aid Kaci. Alors que plusieurs personnalités ne font plus partie du “système” décrié, telles que l’ancien président, Abdelaziz Bouteflika et Tayeb Belaiz, président du Conseil constitutionnel, les manifestants gardent dans leur viseur les “2 B” : Abdelkader Bensalah, président par intérim et Noureddine Bedoui, Premier ministre. Gaïd Salah, le chef de l’armée et l’homme fort du moment, est lui aussi au centre des contestations. “L’armée est la nôtre, Gaïd nous a trahis” : en début de manifestation, des slogans hostiles au général ont été scandés.



En Savoir Plus

Post Comment