Les Carthagos Eagles, première équipe de football américain en Tunisie

Les Carthagos Eagles, première équipe de football américain en Tunisie


Les joueurs, issus essentiellement de la diaspora, ont battu la Team Maroc lors d’un match amical à Sousse.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 10h00, mis à jour à 10h02

Temps de Lecture 1 min.

Les Carthagos Eagles, lancés lors d’un match en France en novembre 2017, sont depuis début 2019 une association basée en Tunisie.
Les Carthagos Eagles, lancés lors d’un match en France en novembre 2017, sont depuis début 2019 une association basée en Tunisie. ATFA / Facebook

Un aigle rouge et noir comme emblème, des majorettes à la mi-temps et des joueurs issus essentiellement de la diaspora : les Carthagos Eagles, première équipe tunisienne de football américain, ont rencontré, samedi 23 novembre, l’équipe nationale marocaine pour faire connaître ce sport dans la région.

Les Tunisiens ont remporté haut la main (36-0) la première « Coupe maghrébine de football américain ». Il s’agissait d’un match amical contre la Team Maroc, une équipe plus ancienne et plus expérimentée, disputé devant des centaines de curieux enthousiastes dans un stade de rugby près de Sousse (est) et diffusé par la télévision nationale tunisienne.

Lire aussi Football : le Club africain de Tunis en proie à de graves difficultés économiques

Il n’existe pas, pour le moment, de club de football américain basé en Tunisie, ni de lieux pour pratiquer ce sport. « Pour moi, le simple fait d’être là est une victoire », a déclaré à l’AFP, avant le match, l’entraîneur américain Cevin Conrad, qui s’est engagé bénévolement auprès de la jeune formation. « C’est un défi tout à fait unique et c’est ce qui le rend intéressant : être les premiers à construire une équipe à partir de rien. »

« On n’a pas baissé les bras »

Les Carthagos Eagles, lancés lors d’un match en France en novembre 2017, sont depuis début 2019 une association basée en Tunisie, rassemblant des Tunisiens ou binationaux vivant dans une dizaine de pays. « On a eu beaucoup de mal à organiser ce match, essuyé beaucoup de refus, mais on n’a pas baissé les bras », s’est réjoui devant la presse le président de l’Association tunisienne de football américain, Amine Ben Abdelkarim, un ingénieur basé en France.

« L’objectif c’est de faire un show qui attire des fans, de gens qui vont s’intéresser à ce sport pour devenir joueurs, arbitres, entraîneurs, a-t-il expliqué. Après ce match, on aimerait faire des journées portes ouvertes et des formations [pour promouvoir] ce sport et ses valeurs de fraternité, de respect de l’adversaire et de discipline. »



En Savoir Plus

Post Comment