Lubero : incendie du centre de transit Ebola de Nziapanda-Mangurejipa

Lubero : incendie du centre de transit Ebola de Nziapanda-Mangurejipa


Le centre de transit Ebola de Nziapanda-Mangurejipa, dans la zone de santé de Biena, en territoire de Lubero a été saccagé et incendié ce jeudi 14 mars matin.

Selon l’administrateur du territoire de Lubero, Richard Nyembo wa Nyembo, les auteurs présumés de cet acte, sont des jeunes de Nziapanda-Mangurejipa qui s’en sont pris à ce centre pour exprimer leur résistance face à la tentative d’enterrement sécurisé et de prélèvement des échantillons par les équipes de la riposte contre Ebola sur le corps d’un jeune décédé dans cette localité.

Pour Richard Nyembo wa Nyembo, les éléments de la police sont intervenus pour protéger les patients et disperser les manifestants par des tirs de sommation. D’après la même source, une personne parmi les manifestants a été blessée par balles et le domicile du secrétaire administratif de Nziapanda-Mangurejipa a été incendié.

Le ministère de la santé a annoncé dans un communiqué publié mercredi 13 mars, avoir enregistré deux nouveaux cas confirmés dont un à Mandima en Ituri et un autre à Kalunguta au Nord Kivu.

Aucun nouveau décès de cette maladie n’a été signalé ce même mercredi, mais 193 cas suspects sont en cours d’investigation.

Depuis le début de l’épidémie au Nord Kivu et dans l’Ituri, le total des cas s’élève à 927, dont 862 confirmés et 65 probables. 584 décès ont été enregistré parmi lesquels 519 confirmés et 65 probables.

Par ailleurs 308 personnes ont été guéries. 



En Savoir Plus

Post Comment