RDC : 267 militaires retraités en 2003 vont toucher leurs allocations


Six officiers supérieurs de l’armée congolaise mis à la retraite en 2003 ont reçu des enveloppes, vendredi 17 mai, des mains du chef de l’État congolais Félix Tshisekedi comme symbole des allocations de fin de leur fin de carrière. Ces officiers constituent l’échantillon d’un ensemble de 267 militaires retraités en 2003 qui vont tous percevoir ces allocations.

La cérémonie retransmise en direct de la télévision publique, la RTNC, se déroulait au mémorial du soldat congolais érigé au rondpoint FORESCOM à Kinshasa à l’occasion de la journée dédiée aux Forces armées de la RDC (FARDC) désormais célébrée le 17 mai. 

La commémoration a constitué un moment émouvant pour les hommes en uniforme, qui se disent honorés. Certains d’entre eux ont laissé couler quelques de larmes en souvenir de leurs compagnons morts sous le drapeau.

Les retraités de l’armée espèrent que la voie est ainsi ouverte à une normalisation de leur situation administrative.

La date du 17 mai a été choisie par le législateur congolais pour célébrer l’armée nationale, magnifier les morts tombés sur le champ d’honneur et reconnaitre leur mérite. Ce vendredi, Félix Tshsekedi a déposé une gerbe de fleurs en signe de reconnaissance au sang versé par les militaires congolais pour sauvegarder l’indépendance, l’unité nationale et la paix.

Juste après, militaires et policiers se sont rendus au camp Kokolo pour le dépistage du cancer de sein et du col de l’utérus chez le personnel féminin de l’armée et de la police.



En Savoir Plus

Post Comment