RDC : le CNSA dénonce « l’opacité dans la gestion des ressources financières par la CENI »

RDC : le CNSA dénonce « l’opacité dans la gestion des ressources financières par la CENI »


Joseph Olenghakoy, président du Conseil national de suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre (CNSA) a dénoncé lundi 25 mars « l’opacité dans la gestion par la CENI des ressources financières et matérielles mises à sa disposition ». Il l’a dit à l’ouverture des travaux de la réunion tripartite CNSA, gouvernement et Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ces travaux portent sur l’évaluation du processus électoral.

« A titre d’exemple, seule la CENI connaît le nombre exact des machines à voter importées et distribuées », a affirmé Joseph Olenghankoy.

Au cours de ces assises programmées pour quatre jours, le CNSA invite les participants à faire « un état des lieux objectif du processus électoral dans tous ses aspects, à savoir l’aspect politico-légal, le problème de la machine à voter pour ce qui est de son déploiement sur le terrain, son utilisation et les leçons à tirer, l’administration et la gestion financière des élections ».

La CENI est représentée à ces travaux par son vice-président Norbert Basengezi, le gouvernement par Basile Olongo, ministre intérimaire de l’Intérieur et le CNSA par son président.

Au mois de juillet de l’année passée, le gouvernement, le CNSA et la CENI s’étaient retrouvés à Kinshasa pour faire l’évaluation de la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016 et du processus électoral.



En Savoir Plus

Post Comment