seul un train sur dix circulera en France

seul un train sur dix circulera en France



Le trafic ferroviaire sera très fortement perturbé lors de la journée de mobilisation du 5 décembre. La SNCF a annoncé, lors d’une conférence de presse mardi 3 décembre, qu’elle ne pourra assurer que 10 % du trafic lors de la journée de grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites.

La compagnie prévoit que circuleront, en moyenne :

  • Un TGV sur dix ;
  • Un Intercités sur dix ;
  • Un Transilien sur dix ;
  • Un TER sur cinq.

En région parisienne, 90 % des trains Transiliens (RER, trains de banlieue) seront supprimés. De même, 90 % des Intercités resteront au garage, tandis que le trafic international sera « très perturbé », selon la direction. Ces perturbations sont plus importantes qu’au plus fort de la grande grève contre la réforme ferroviaire, au printemps 2018.

Les premiers signes de la grève apparaîtront dès mercredi soir, puisque les préavis reconductibles déposés par les quatre syndicats représentatifs de la SNCF (CGT-Cheminots, UNSA ferroviaire, SUD-Rail et CFDT-Cheminots) débutent à 19 heures mercredi. Mais le trafic de cette soirée sera « quasi normal », selon la direction.

Lire nos explications : pourquoi le service minimal ne s’applique pas dans les transports

Aucun TGV province-province

Jeudi, sur le réseau TGV, ce sont les axes Atlantique et Sud-Est qui seront les plus touchés, avec un train sur dix seulement en circulation. Il y aura un TGV sur six assuré sur les axes Est, Nord et pour les Ouigo. Aucun TGV intersecteurs (province-province) ne roulera.

Sur le réseau TER, le trafic promis sera « essentiellement » réalisé par des autocars. A l’international, la moitié des Eurostar et un tiers des Thalys seront supprimés. Un seul aller-retour Lyria sera assuré.

« Pendant toute la durée de la grève, les horaires des trains du lendemain seront disponibles tous les jours au plus tard à 17 heures sur l’application l’Assistant SNCF et tous les autres canaux d’information SNCF », a rappelé la direction.

Les voyageurs munis de billets de TGV Inoui, Ouigo, Intercités pourront demander un échange ou un remboursement « sans frais ni surcoût, y compris s’ils possèdent des billets non échangeables/non remboursables », a-t-elle indiqué.

Notre sélection d’articles sur la réforme des retraites



En Savoir Plus

Post Comment