Treizième vendredi de mobilisation en Algérie contre le “système”

Treizième vendredi de mobilisation en Algérie contre le “système”



Première publication :

Les Algériens sont à nouveau mobilisés pour un 13e vendredi de contestation. Le départ d’Abdelaziz Bouteflika n’a pas calmé les contestataires, qui réclament celui de l’ensemble du système, hérité du chef de l’ancien chef de l’État.

Pour le 13e vendredi consécutif, les Algériens manifestent ce 17 mai, et le second depuis le début du ramadan, dans un pays où la quasi-totalité des citoyens observe strictement les prescriptions religieuses, en s’abstenant de manger et de boire entre le lever et le coucher du soleil.

Depuis la démission du président Abdelaziz Bouteflika, l’armée est revenue au centre du jeu politique et son chef d’état-major, le général Ahmed Gaid Salah, fidèle durant 15 ans du chef de l’État déchu, est de facto le nouvel homme fort du pays.

Le départ du pouvoir du président n’a pas calmé les contestataires, qui réclament celui de l’ensemble du “système” et refusent l’organisation le 4 juillet d’une présidentielle pour élire son successeur.





En Savoir Plus

Post Comment